COVID-19 : des nouvelles de la TRAES

Ottawa, ON

Cette semaine, avec la situation liée à la pandémie de COVID-19 qui change de jour en jour, bon nombre d’entreprises, d’établissements postsecondaires et d’étudiant.e.s se retrouvent dans un brouillard professionnel et universitaire. Dans ce contexte, la Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) veut faire le point sur ses activités et sur l’apprentissage intégré au travail.
 

Activités de la TRAES

En vue de protéger la santé et la sécurité de notre équipe et de nos communautés, tou.te.s les employé.e.s de la TRAES seront en télétravail à compter d’aujourd’hui. Nos activités se poursuivront malgré la présente période d’incertitude, et nous resterons attentifs à nos partenaires et aux parties prenantes à mesure que nous avançons dans nos priorités et les leurs.
 

Apprentissage intégré au travail (AIT)

Depuis une semaine, la grande majorité des établissements postsecondaires du Canada ont annulé des activités et des cours, faisant la transition vers les cours en ligne. Ces changements rapides, en l’espace de quelques jours, montrent la gravité et la nature sans précédent des impacts de la COVID-19 sur les entreprises, les universités, la communauté étudiante et nos partenaires communautaires.

En plus d’avoir à faire la transition vers de nouvelles plateformes pour terminer les cours de leur session, bien des étudiant.e.s craignent de ne pas se trouver de stage cet été. Bien consciente de la situation, la TRAES souhaite les aider à traverser cette période trouble : elle s’est donc jointe à Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail Canada (ECAMT Canada) pour suggérer des recommandations et des pratiques exemplaires de placement étudiant dans le contexte actuel.

D’abord, nous tenons à rappeler à nos membres, partenaires et parties prenantes de suivre les directives de leur organisation ainsi que les consignes gouvernementales et de santé publique. De plus, la TRAES appuie les recommandations suivantes d’ECAMT Canada, adressées aux employeurs et aux établissements d’enseignement postsecondaire.

La TRAES et ECAMT Canada recommandent aux employeurs et aux partenaires communautaires qui ont offert ou qui prévoyaient offrir du placement étudiant au printemps et à l’été prochain de considérer les options suivantes, plutôt que d’annuler l’AIT :

  1. Demander aux étudiant.e.s de faire du télétravail si possible.
  2. Penser à reporter la date de début du stage au 1er juin pour que d’ici là, un portrait plus clair ait été brossé en ce qui concerne la COVID-19 au Canada.

Nous reconnaissons la valeur de l’AIT pour les partenaires sectoriels, les établissements et la communauté étudiante, et nous cherchons activement et par tous les moyens à soutenir les employeurs et les établissements à réduire les pertes potentielles d’expériences d’AIT.

La TRAES recommande aux étudiant.e.s d’entrer en contact avec leur établissement pour connaître les dernières nouvelles et directives concernant leur prochain stage de travail. De plus, elle appuie fermement les employeurs et les établissements ayant décidé de réaliser sous forme virtuelle (par téléphone ou vidéoconférence) les entrevues, les foires d’emploi et tout autre type d’activité communautaire. Pour mettre en œuvre ces activités, les plateformes virtuelles resteront au cœur des pratiques exemplaires.

La TRAES remercie ses membres et partenaires ainsi que les nombreux grands acteurs de l’écosystème de l’AIT, qui travaillent fort pour protéger la santé et la sécurité des membres du personnel et de la communauté étudiante. Notre passion commune pour ce que nous faisons de même que la collaboration entre les différents joueurs et secteurs nous permettront de traverser ensemble cette rude période; c’est du moins ce que croit la TRAES. Prenez soin de vous et suivez autant que possible les consignes de distanciation physique.
 

À propos de la Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur

La Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) est un organisme sans but lucratif non partisan qui réunit certaines des plus grandes entreprises canadiennes et quelques-uns des principaux établissements postsecondaires du Canada. Depuis 2015, la TRAES mise sur les forces du milieu des affaires et de l’éducation postsecondaire pour ouvrir des débouchés aux jeunes Canadiens et Canadiennes, stimuler l’innovation et favoriser la collaboration. Pour en savoir plus : www.bher.ca.
 

Liaison avec les médias :

Brianna Workman – Associée aux communications – Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) – @email