TRAES et COQES deviennent des partenaires en recherche sur les microcertifications pour améliorer le perfectionnement des compétences

Ottawa, Ont.

Motivée par un intérêt commun pour le perfectionnement des compétences et la formation, la Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) est fière de s’associer au Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) pour mener des recherches qui amélioreront la compréhension collective des microcertifications afin d’en influencer l’élaboration et la diffusion à l’avenir.

Les microcertifications sont des certifications liées à des cours flexibles et de courte durée axés sur des compétences ou des connaissances précises. Elles sont distinctes des diplômes et certificats universitaires ou collégiaux, qui enseignent une gamme de compétences ou de connaissances reliées les unes aux autres sur une période de quelques années. 

TRAES et COQES se pencheront sur la valeur perçue et la valeur potentielle des microcertifications en consultant des employeurs, des établissements post-secondaires et des étudiant.e.s éventuels partout au Canada. Les résultats de cet exercice guideront les approches stratégiques adoptées relativement à l’élaboration et à la diffusion des microcertifications. 

« Alors que la main d’œuvre canadienne continue de subir des transformations majeures liées notamment au chômage massif et à la transition vers le travail et l’apprentissage à distance, il est important maintenant plus que jamais d’offrir aux Canadiens et Canadiennes des outils facilement accessibles pour acquérir de nouvelles compétences et de nouvelles certifications », a déclaré Val Walker, présidente directrice générale de TRAES. « Nous sommes fiers de nous associer au COQES pour savoir comment aider les Canadiens  et Canadiennes à tirer le maximum des microcertifications. Nous allons entre autres nous pencher sur la valeur perçue de ces certifications pour divers groupes, dont les employeurs, les établissements post-secondaires et les étudiant.e.s éventuels. » 

Les conclusions serviront également à mettre en place un langage et un cadre communs pour faire progresser l’innovation dans le domaine des microcertifications. En facilitant la compréhension des microcertifications (ce dont il s’agit ainsi que leur rôle pour préparer à la réussite dans un marché du travail en évolution), TRAES et COQES espèrent fournir les fondements à partir desquels les intervenants des gouvernements, des établissements post-secondaires et du secteur privé pourront collaborer à l’élaboration et à la diffusion de microcertifications pertinentes à l’emploi qui répondent aux besoins des Canadiens et Canadiennes. 

« COQES est très heureux de s’associer à TRAES pour rassembler les preuves dont l’Ontario a besoin pour instaurer un système agile d’apprentissage permanent comprenant des programmes d’apprentissage et de formation flexibles », a dit Julia Colyar, vice-présidente, Recherche et politiques, au COQES. « Nous sommes impatients de consulter des intervenant.e.s partout au pays dans le cadre de cet exercice important. »

TRAES et COQES ont hâte de soutenir l’essor, l’élaboration et la diffusion des microcertifications à un moment où toute flexibilité dans l’acquisition de compétences est essentielle à la reprise canadienne et à la création d’une main d’œuvre hautement qualifiées à l’avenir.

Pour en savoir plus sur le travail fait par TRAES et COQES en matière de microcertifications, cliquez ici

                                                                                                                -30-

Liaison avec les médias : Brianna Workman – Associée aux communications – Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) – Brianna.Workman@bher.ca

Liaison avec les médias : Matt Ross – Directeur des communications – Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) – mross@heqco.ca; 416-627-8928.