TRAES et Riipen s’associent pour offrir à 12 000 étudiant.e.s l’accès à l’apprentissage intégré au travail

Ottawa, ON

Continuant ses efforts collaboratifs pour créer des opportunités, la Table ronde des affaires et de l’enseignement supérieur (TRAES) est fière d’annoncer un nouveau partenariat avec Riipen, le plus grand marché d’expériences d’apprentissage intégré au travail au monde. L’objectif de cette collaboration consiste à offrir 12 000 nouvelles expériences d’apprentissage intégré au travail (AIT) partout au Canada d’ici à mars 2022 et est rendu possible grâce à un investissement de 2.6 millions de dollars du gouvernement du Canada et au soutien en nature de la part de Riipen. 

Les jeunes canadien.ne. sont confronté.e.s à de nombreuses difficultés lorsqu’ils font la transition des études au marché du travail, et ces difficultés n’ont fait que s’intensifier avec l’éclosion de la COVID-19. C’est pourquoi la TRAES et Riipen s’associent pour aider des milliers d’étudiant.e.s canadien.ne.s en augmentant l’accès à l’apprentissage intégré au travail pour les étudiant.e.s et les employeur.euse.s, et ce, dans diverses régions. 

« La prospérité durable du Canada dépend de l’accès des jeunes canadien.ne.s à l’apprentissage et à l’expérience dont ils ont besoin pour réussir, surtout dans les temps actuels. En collaborant avec un innovateur canadien dans le domaine de l’apprentissage expérientiel en ligne, nous maintenons l’engagement des étudiant.e.s de niveau post-secondaire envers les petites et moyennes entreprises, tout en leur offrant de réelles possibilités en cette période difficile », a déclaré l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. 

Le partenariat sera particulièrement axé sur les expériences à l’intention des étudiant.e.s sous-représenté.e.s et des étudiant.e.s des régions rurales et isolées, car étant actuellement mal desservi.e.s par l’AIT traditionnel et plus difficiles à joindre. Dix pour cent des expériences issues du partenariat seront réservées à ces étudiant.e.s.  cette fin, au moins 1 200 nouveaux partenaires (petites et moyennes entreprises et organismes à but non lucratif) seront mis à contribution.

« Ce partenariat élargira l’accès à l’AIT à la fois pour les employeur.euse.s et les étudiant.e.s qui auparavant n’avaient pas accès à ces expériences », a déclaré Valerie Walker, directrice générale de la TRAES. « Le modèle de Riipen nous permet de travailler à combler les écarts au sein de l’écosystème de l’AIT, en incluant par exemple les régions rurales et les petites et moyennes entreprises. Ce partenariat entre la TRAES et Riipen constitue un grand pas en avant pour ce qui est de rendre l’apprentissage intégré au travail plus accessible et plus inclusif au Canada. »

« Nous savons que les étudiant.e.s qui ont accès à des expériences d’apprentissage intégré au travail ont plus de chances de réussir après leurs études. Ces expériences sont d’autant plus importantes alors que le Canada entre dans l’une des récessions économiques les plus éprouvantes de son histoire », a indiqué Dana Stephenson, PDG de Riipen. « Alors que le rythme des changements s’accélère en raison de la technologie, le lien entre l’enseignement supérieur et l’industrie joue un rôle de plus en plus important dans la réussite générale de nos étudiant.e.s. C’est pourquoi la TRAES est un partenaire naturel pour Riipen; nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes objectifs, soit de veiller à ce que les établissements d’enseignement supérieur et l’industrie soient étroitement harmonisés et que tous les étudiant.e.s canadien.ne.s soient prêts à s’épanouir dans le marché du travail de l’avenir. » 

La collaboration entre la TRAES et Riipen rendra l’apprentissage intégré au travail plus accessible pour des groupes ciblés parmi les secteurs de l’éducation post-secondaire et des employeur.euse.s. Dans le cadre de cette démarche, les ressources nécessaires seront mises à la disposition du personnel enseignant pour incorporer l’apprentissage intégré au travail à leurs cours, et davantage de possibilités seront offertes aux petites et moyennes entreprises de même qu’aux organismes à but non lucratif qui ont à cœur de soutenir le développement de la prochaine génération de talents. 

Les parties intéressées peuvent en apprendre plus sur le partenariat et s’inscrire pour recevoir davantage d’information en cliquant ici.
 

À propos de la Table ronde des affaires et de l’enseignement supérieur : 

La Table ronde des affaires et de l’enseignement supérieur (TRAES) est un organisme non partisan à but non lucratif qui réunit certaines des entreprises et quelques-uns des principaux établissements post-secondaires du Canada. Depuis 2015, TRAES mise sur les forces des secteurs des entreprises et de l’éducation post-secondaire pour créer des possibilités pour les jeunes canadiens et canadiennes, stimuler l’innovation et favoriser la collaboration. Pour en savoir plus : www.bher.ca.

Liaison avec les médias : Brianna Workman – Associée aux communications – Table ronde des affaires et de l’enseignement supérieur – @email


À propos de Riipen : Riipen permet aux entreprises de collaborer avec les étudiants de l’enseignement supérieur sur des défis réels en temps réel qui sont directement intégrés dans les cours.À ce jour, Riipen a permis à plus de 50 000 étudiant.e.s de plus de 200 établissements post-secondaires de participer à 2 millions d’heures d’apprentissage appliqué avec plus de 5 000 entreprises. Riipen a pour mission d’aider les étudiant.e.s de tous les horizons et de toutes les régions à accroître leurs compétences, à préciser leur plan de carrière, à faire du réseautage avec des employeurs potentiels et à trouver un travail qu’ils adorent.

Pour en savoir plus sur Riipen et apprendre comment participer à l’apprentissage expérimental intégré au travail, veuillez communiquer avec l’équipe ou visiter le site Web.

Liaison avec les médias : Daniela Pico — Directrice des relations externes — @email.