Un ajout de fonds permettra de créer jusqu’à 10 000 nouvelles expériences d’apprentissage intégré au travail

Ottawa, ON

Grâce à l’annonce de 9 milliards de dollars faite par le gouvernement du Canada pour aider les étudiant.e.s post-secondaires durant la pandémie de la COVID-19, la Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) mettra les étudiant.e.s post-secondaires actuels et les diplômés récents à contribution pour relever les défis posés par la pandémie. Les étudiant.e.s et l’industrie cocréerons des solutions concrètes et innovatives qui contribueront à guider la relance du Canada après la COVID-19. 

Le financement du gouvernement fédéral permettra d’offrir jusqu’à 10 000 expériences d’apprentissage intégré au travail (AIT) à des étudiant.e.s collégiaux et universitaires. Ce soutien permettra aussi à TRAES de faire participer les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes en les jumelant à la prochaine génération de talents canadiens.

« L’apprentissage intégré au travail aide à préparer les étudiant.e.s canadien.ne.s pour les emplois d’aujourd’hui et de demain. Notre investissement envers les stages et placements professionnels de TRAES apportera aux étudiant.e.s les compétences dont ils ont besoin pour soutenir les entreprises canadiennes pendant qu’elles rouvrent leurs portes, tout en veillant à ce que l’économie canadienne continue de prospérer », a déclaré l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

En réaction à la pandémie de la COVID-19, TRAES mettra les étudiant.e.s partout au Canada au défi de trouver des solutions créatives pour répondre aux besoins actuels et futurs de l’industrie. Ces besoins, qui seront définis par l’industrie, seront propres à une entreprise ou à un secteur donné. Les équipes d’étudiant.e.s qui réussiront la première étape de la compétition accèderont aux finales nationales, dans le cadre desquelles elles lanceront leurs solutions à un jury composé de hauts dirigeants des entreprises canadiennes.

« Nous sommes ravis d’organiser cette compétition étudiante nationale qui vise à soutenir les entreprises canadiennes, en particulier les PME, qui doivent faire face à des défis sans précédent en raison de la COVID-19 », a déclaré Valerie Walker, PDG de TRAES. « Cette compétition donnera aux étudiant.e.s l’occasion de contribuer concrètement à la reprise économique et sociale du Canada. Nous pourrons surtout combler un vide pour les étudiant.e.s qui ont perdu un stage ou placement professionnel en raison de la pandémie en jumelant leurs compétences et leur énergie à des employeur.euse.s. Nous savons que cette collaboration favorisera la relance du Canada. »

TRAES est fière d’obtenir la confiance du gouvernement du Canada pour gérer les fonds affectés aux occasions d’AIT offertes aux étudiant.e.s dans le contexte de la COVID-19. Cet investissement offrira un soutien aux étudiant.e.s canadien.ne.s qui sont confrontés à des difficultés économiques attribuables aux fermetures et aux pressions causées par la pandémie et aidera aussi les employeur.euse.s qui sont à la recherche d’étudiant.e.s talentueux.
 

Liaison avec les médias : Brianna Workman – Associée, Communications – Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur – @email.